ValBiom

 

Le Miscanthus

Qu'est-ce que le miscanthus ?

Miscanthus est une graminée rhizomateuse pérenne originaire d'Asie, cultivée sur une période minimale de 15 ans, présentant un potentiel important de production de biomasse (10 à 20 t de MS/ha/an). Cette plante, produite à des fins non-alimentaires (bioénergie, produits biobasés) réalise une photosynthèse en C4 comme le maïs et est récoltée chaque année. La plantation, l'entretien et la récolte du miscanthus peut être réalisée à l'aide de machines agricoles conventionnelles.
Il existe toutefois du matériel spécialement adapté.

Le miscanthus planté en Wallonie est le Miscanthus giganteus. Celui-ci est un hybride stérile créé à partir du Miscanthus sacchariflorus et Miscanthus sinensis. Ce miscanthus non invasif se multiplie ainsi uniquement par voie végétative.

En 2011, on recensait environ 100 ha de miscanthus en Wallonie.

Depuis 2008, ValBiom travaille activement sur la production et la valorisation du miscanthus en collaboration avec le CIPF (Centre Indépendant de Promotion Fourragère).

Liens utiles

Comment planter du miscanthus ?

La plantation peut être réalisée à partir de rhizomes ou à partir de plantules (éventuellement in vitro).

La plantation des rhizomes est réalisée à l’aide d’une planteuse à pommes de terre semi-automatique ou par une machine spécialement adaptée. Les plantules issues de fragments de rhizomes ou de la culture in vitro sont mises en place à l’aide d’une planteuse maraîchère.

La période de plantation idéale est comprise entre la mi-avril et la fin mai sur des parcelles propres.

Comment récolter du miscanthus ?

Le miscanthus peut être récolté « en vert »  ou « en sec » chaque année à partir de la deuxième année.  Actuellement, le miscanthus est uniquement récolté « en sec » en Wallonie.

La récolte «en vert », c’est-à-dire lorsque les feuilles sont encore présentes, est réalisée durant le mois d’octobre. Le miscanthus présente alors un taux d’humidité de 50%.

La récolte « en sec », après la chute des feuilles et avant la reprise de la végétation, se fait à la sortie de l’hiver (fin mars). Le miscanthus présente alors un taux d’humidité de 15 à 20%.

Le miscanthus est généralement récolté à l’aide d’une ensileuse munie d’un bec Kemper.

Où acheter du miscanthus ?

Actuellement, on compte quatre vendeurs miscanthus en Wallonie :

Rhizomes

DEPLANQUE Jean-Michel
Grand-Chemin, 145
7533 Havinnes
0495/037 323
deplanque.jm@gmail.com

PROMISC
rue de Mont Saint André,17
1367 Bomal
0475/518 453
info@promisc.be
www.promisc.be

Plantules (In Vitro) 

Deprez-Darmont SPRL
Rue de la Vallée 87b
5060 Sambreville
0495/259 554

Pépinières Poncelet
Rue des Perlins 26
B-5550 Alle-sur-Semois
061/500 372
pepinieres-poncelet@skynet.be
www.pepinieres-poncelet.be

Quelles sont les voies de valorisation du miscanthus ?

Le miscanthus peut être valorisé dans de nombreuses applications énergétiques ou non-énergétiques.

Applications énergétiques

Actuellement, l’application énergétique majoritaire du miscanthus est la combustion. Il est possible de brûler du miscanthus vrac ou densifié (pellets, briquettes, etc.). La combustion du miscanthus requiert un appareil de chauffage (chaudière, poêle) dit polycombustibles. Ces appareils spécifiques permettent de tolérer les quelques contraintes liées à la combustion du miscanthus (cendres, mâchefer, corrosion, etc.).

Les autres applications énergétiques, telles que la biométhanisation et la production de biocarburants de seconde génération, sont en cours de développement.

Applications non énergétiques

Les applications non énergétiques les plus courantes du miscanthus sont l’utilisation en litière et en paillage horticole. De nombreux retours positifs ont été enregistrés pour les élevages de volaille et de chevaux.

Le miscanthus peut également servir, pur ou en combinaison avec d’autres produits, à la production de biomatériaux tels que des panneaux agglomérés, des blocs de construction, etc.

Le miscanthus peut également être utilisé en chimie verte ou  pour la production de bioplastiques et d’émulsifiants.

Existe-t-il des primes spécifiques au miscanthus ?

Le miscanthus est éligible au droit à paiement unique (DPU), son code culture est le 884. Pour plus de renseignements, se référer à la notice explicative de la déclaration de superficie et demande d’aides éditée par le service public de Wallonie (http://agriculture.wallonie.be).

Excepté cette aide générale, accordée à la plupart des spéculations agricoles, le miscanthus ne bénéficie d’aucun soutien financier en Wallonie.

Partager

Contact

Laurent Somer

Laurent SOMER

Agro-combustibles, Miscanthus, TtCR

Tél.

081/627.187

Avec le soutien de

ValBiom

Website by   Dogstudio