Biométhanisation : une réponse au prix du gaz de plus en plus élevé ?

A la une
09.03.2022

Les prix du gaz se sont envolés, et nos certitudes avec ! Les prix du gaz ont augmenté de 1000% comparativement à l’année dernière. Et l’impossible devient alors possible : le biogaz peut maintenant concurrencer l’énergie fossile!

A l’heure actuelle, le coût de production du biogaz est moitié moindre que celui du gaz naturel, et ce sans considérer aucun autre bénéfice que sa valeur énergétique inhérente. Mieux : il apporte une sécurité dans le temps, tant en volume qu’en coût.

Quid des prévisions?

Selon les prévisions à long terme les plus récentes (Dutch TTF Gas Futures), les prix du gaz et de l’électricité resteront élevés et volatiles au moins jusqu’en 2023. Et le climat de tension actuelle suggère que cette tendance se prolongera davantage. Dans ce cadre, l’European Biogas Association (EBA) lance un appel urgent au soutien d’une proposition, soumise à la commission européenne dans la prochaine communication, appuyant le déploiement de la production de biométhane européen. L’objectif étant fixé à 35 milliards de m³ d’ici à 2030.

Suite à cette envolée extrême du prix du gaz naturel et à la forte dépendance de l’Europe aux exportateurs étrangers, dont la Russie, le secteur du biogaz doit saisir l’opportunité de préconiser le biométhane durable comme alternative pertinente au gaz naturel sans délai.

La commission européenne à l’intention de présenter une communication dont l’objet est de garantir un approvisionnement en énergies abordable et fiable pour l’Europe. Celle-ci inclut, parmi les actions spécifiques, le déploiement du biométhane en tant que ressource renouvelable et suggère aux états membres d’adopter des stratégies en ce sens.

Si vous souhaitez soutenir cet appel, ValBiom vous invite à relayer la requête formulée par l'European Biogas Association.